Casamance Actu
International Justice

Criminalité : Réfugié au Sénégal, un malien tueur en série est activement recherché par la police malienne

La traque policière est lancée pour retrouver un tueur en série, bien connu de la police malienne. Ce dernier a tué deux personnes et en a blessé au moins une autre, dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 juillet 2020, à Bamako.

Les faits ont eu lieu à Kalaban Coura ACI. La pharmacie Mariam Hady Belco a été visitée par des braqueurs munis d’un véritable arsenal de guerre. Le Docteur Abdourhamane Kodio a été tué de plusieurs balles dans le quartier de la commune V du district de Bamako, a appris Dakaractu de source du Journal Kojugu kelebaa. 
Le pharmacien a reçu plusieurs impacts de ballesen présence du vigile. L’homme qui a ouvert le feu à plusieurs reprises a été rapidement identifié grâce aux images d’une caméra de surveillance. Il s’agit de Kaba, l’artificier de la bande, bien connu de la police, pour avoir semé la terreur sur plusieurs points de la ville de Bamako, selon les écrits du journal Kojugu kelebaa. 


« C’est également lui qui a tiré et tué un taximan de passage dans le périmètre d’opération avant de blesser un motocycliste », renseigne le quotidien du Mali. L’ensemble de ses complices présumés ont été interpellés dans le coup de filet du  commissariat du 17ème Arrondissement de Bamako. Et la police malienne a lancé un avis de recherche pour traquer le tireur en fuite qui se serait réfugié au Sénégal. 
Un nommé Minta, guetteur de la bande est aussi en cabale et activement recherché. La police sénégalaise est d’ores et déjà alertée…
www.dakaractu.com

Articles similaires

Pr Christian Perronne révèle : Dr Raoult est victime de « magouilles et d’attaques dégueulasses »

Fatou Dieng

Meurtre de Matar Ndiaye, fin de cavale pour « Assassin », arrêté aux Almadies

Fatou Dieng

Yahya Jammeh averti de ne pas retourner en Gambie

Ndiouma

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus