Affaire des terres de Dengler/Djilakh : le grand saltigué Koromack Faye « je voudrais demander à Babacar Ngom de …»

Le différend autour du foncier à Dengler et Djilakh (Communes de Ndiaganiao et Sindian, dep .Mbour ) tient la vedette de l’actualité nationale ce, depuis des semaines. Les populations de ces deux patelins qui refusent de se laisser dépouiller de leurs terres, mènent la résistance devant le patron de la SEDIMA, Pape Babacar Ngom.

Ce dernier, lors d’un face-à-face  avec les journalistes, se  crampe toujours sur sa position et ne compte, nullement,  reculer d’un iota. Devant ce brouillard d’ incompréhension, le grand Saltigué sérère Koromack Faye entend œuvrer pour désamorcer cette bombe sociale qui, si l’ on n’ y prend pas garde,  va virer, certainement, au drame.

Le célèbre voyant demande à l’homme d’affaires de faire machine arrière en rétrocédant ce patrimoine ancestral sérère :  » Je suis au courant depuis des semaines du bruit autour du foncier à Dengler et Djilakh. Je ne veux pas m’épancher  outre mesure  sur cette affaire mais, je voudrais demander à Babacar Ngom de lâcher du lest .

Ces terres doivent être restituées au plus rapidement possible à leurs vrais propriétaires, c’est- à-dire, les populations. Sur ce, je voudrais aussi exprimer tout mon estime et ma haute compassion aux populations victimes de ces abus, à Dengler, et Djilakh et autres localités du Sénégal.

La terre nous permet de mener nos principales activités, à savoir,  l’ agriculture et l’ élevage », a martelé Koromack Faye qui, d’enchérir : « C’est devenu un phénomène regrettable dans notre pays avec l’ arrivée des multinationales et autres affairistes privés locaux qui veulent accaparer ce qui nous reste du foncier.Leur faciliter cela, c’est vouloir attenter notre  dignité d’homme libre.

Je pense que si l’on accorde plus de facilités à nos autochtones, je ne doute point qu’ils vont réussir à mettre en valeur,eux-mêmes, ces terres.

Ibrahima NGOM

DERNIERES ACTU

Login