Casamance Actu
Politique

«Amnistie de Karim et Khalifa» : La stratégie de Macky d’amoindrir l’impact électoral de Pastef !

Si l’on se fie aux informations données par nos confrères de Walf Quotidien, un projet de loi est en cours pour atterrir à l’Assemblée nationale. Ce, afin d’amnistier Karim Wade et Khalifa Sall suite à leurs condamnations dans le cadre de la traque des biens acquis.

En effet, cette éventualité du chef de l’Etat entre dans sa logique d’isoler politiquement Ousmane Sonko. Car, avec l’amnistie, Karim et Khalifa deviennent de facto éligibles et électeurs. Ce qui va considérablement amoindrir l’impact électoral de Pastef.

L’isolement politique de Sonko

Le chef de l’Etat, Macky SaIl est le seul à décider d’amnistier Karim et Khalifa. C’est-à-dire faire en sorte que ces derniers redeviennent éligibles et électeurs après leurs condamnations. En effet, à travers cette probabilité, Karim Wade et Khalifa Sall peuvent de facto se présenter à des élections, parce qu’avec l’amnistie, leurs peines et tout ce qui en suit sont effacés.

En amnistiant le responsables libéral et socialiste, le chef de l’Etat, Macky Sall cherche toujours une grande coalition électorale sûre de remporter les prochaines joutes électorale».

Car, il peut se targuer et de se ragaillardir que c’est lui qui à sauver Karim et Khalifa. Et déjà, cela constitue une porte grandement ouverte pour tendre la main au Pds et au camp de Khalifa Sall. Dans le seul but d’isoler politiquement Ousmane Sonko, le leader du Pastef.

Ce qui montre à suffisance que le chef de l’Etat qui a déjà fait adhérer Idrissa Seck, Oumar Sarr entre autres membres de l’opposition dans sa cause veut ratisser large pour se garantir d’une forte majorité avec qui il compte mener la bataille politique des Locales, des Législatives, mais surtout de la prochaine présidentielle.

Vers l’amnistie de Karim et de Khalifa

C’est dans ses manœuvres de s’être entouré d’une grande coalition électorale que le chef de l’Etat est prêt à amnistier Karim Wade et Khalifa Sall pour amoindrir l’impact électoral que pourrait engendrer le leader de Pastef. Selon Walfadrji, un projet de loi amnistiant les crimes économiques et financiers est dans le circuit dans l’Assemblée nationale.

Le journal précise que ce sont les députés qui ont fait cette révélation, ce mercredi, lors du vote du budget du ministère de la Justice. Il faut rappeler que Karim Wade a été condamné à 6 ans de prison ferme et une amende de 138 milliards de francs CFA de francs pour enrichissement illicite par la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Quant à Khalifa Sall, il a été condamné en 2018 à cinq ans de prison après avoir été reconnu coupable du détournement d’environ 2,5 millions d’euros à la ville de Dakar.

Pape Alassane Mboup

Articles similaires

Blessée, Humiliée, Mimi Touré Se Prépare…Ses Rencontres Secrètes

Boubacar Sambou

BIGNONA: ASSOME DIATTA PROMET DES FINANCEMENTS AUX FEMMES.

diatta

CORONAVIRUS: LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE PREND DES MESURES FORTES.

diatta

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus