Casamance Actu
People

Arrestation de 25 homosexuels: Mame Mactar Gueye met en garde l’Etat du Sénégal

Le vice-président de l’Ong islamique Jamra, réagit suite à l’arrestation des 25 jeunes homosexuels dans un appartement meublé à Mermoz, lors du mariage d’un couple d’amants déviants sexuels. Mame Mactar Guèye met en garde contre toute tentative de les faire libérer. Il apporte quelques précisions sur le présumé cerveau de la bande activement recherché.

« Nous saluons la perspicacité des forces de sécurité qui les ont pris la main dans le sac, avec naturellement, des pièces à conviction: préservatifs, lubrifiants, tests VIH », a avancé Mame Mactar Guèye, qui a tenu à faire quelques révélations sur le cerveau présumé de la bande.

Selon lui, « contrairement à ce que dit la presse, celui qui a pris la fuite, le « Badiène » des déviants, n’est pas médecin, c’est un acteur psycho-social qui travaille dans un hôpital très célèbre de la place et que nous ne voulons pas nommer ».

L’Ong Jamra demande, cette fois-ci, à ce que le Sénégal veille et reste digne en tant qu’Etat souverain. « Contrairement à ce qui s’est passé en 2009, nous avons vu qu’après l’arrestation des acteurs de ce mariage scandaleux de Mbao, 9 homosexuels arrêtés, que c’est la France qui a fait de l’ingérence directe au Sénégal, pour demander leur libération. A commencer par leur Président Nicolas Sarkozy et son ministre de la Santé, le maire homosexuel de Paris, Bertrand Delanoë », rappelle Mame Mactar Guèye sur la Rfm.

Toutes les pressions combinées avaient fait libérer ces déviants. Cette fois-ci, lance M.Guèye, « nous voulons que l’Etat fasse preuve de fermeté« .

Lerel.net

Articles similaires

Soukeyna torride, l’actrice de « Nafi » en montre beaucoup et fait parler d’elle (photos)

Boubacar Sambou

Walf TV se refait une santé avec le recrutement de ce célèbre journaliste (photos)

Boubacar Sambou

Il Abusait Sexuellement Des…Poules Et Des Chiennes

Boubacar Sambou

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus