BIGNONA: LA GUERRE DES LOCALES AURA LIEU ENTRE AUBIN ET KEÏTA.

Depuis plus d’un an, les deux leaders politiques de la commune de Bignona, dont tout oppose, se font la guerre par presse interposée. Ils font, à eux seuls, l’actualité politique de la localité. Aubin, candidat déclaré à la mairie de Bignona, entend récupérer l’hôtel de ville des mains de Mamadou Lamine Keïta qui n’a aucune intention de céder ce qui lui reste comme survivance politique. Ces ambitions partagées laissent place à une guerre fratricide entre jeunes des deux camps dans les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs, ce qui fait que les deux leaders s’arrachent la paternité de l’arrivée du Transport interurbain dans la commune. Personne ne veut laisser une parcelle du champ politique à son rival. LE PASTEF SERA-IL LE TROISIÈME LARRON QUI VIENDRA JOUER LES TROUBLE-FÊTES?
Une chose est certaine les populations sont les seules détentrices du jeu électoral. Le moment venu, elles décideront de la destinée de leur ville.
BIGNONA YOLOLAL. ANE DIAKOUME ATIK MATI POLITIQUE.

DERNIERES ACTU

Login