Budget Covid-19 – Le maire de Méouane accusé de gestion “nébuleuse”

L’heure de rendre compte a déjà sonné pour le maire de la commune de Méouane, Bara Ndiaye, que des conseillers accusent de mauvaise gestion des fonds devant servir à l’achat de vivres, mais aussi de matériels de protection pour les populations. Ils veulent le traduire devant l’Office national de la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), la Cour des comptes et le général François Ndiaye, en charge du suivi de la gestion des opérations du Force-Covid-19, rapporte Enquête.

Le maire de cette commune située dans le département de Tivaouane est accusé, par un collectif de 27 conseillers et 5 membres du comité de ciblage des ménages, d’avoir “très mal’’ géré le budget dégagé pour l’achat des kits alimentaires au bénéfice des populations, notamment les agriculteurs de la zone. Cette enveloppe mise sur la table pour mieux
faire face à la maladie du nouveau coronavirus est estimée, dit-on, à 77 millions 550 mille francs CFA.

Selon ce conseiller municipal, l’édile de Méouane a “lamentablement échoué’’ dans sa gestion de la crise et “très mal dépensé’’ la somme qui lui a été remise. “Pour faire face à la pandémie, le comité de gestion de la mairie de Méouane a eu à dégager un montant total de 77 550 000 F CFA. C’est ainsi que 44 100 000 F CFA devaient servir à l’achat de vivres.

Les 33 450 000 F CFA restants à l’achat de semences et d’intrants pour les producteurs agricoles. Mais, au final, nous avons décelé beaucoup de failles’’, regrettait hier Pape Diouf, lors d’un point de presse.

Une bouteille de gel et de désinfectant, le “bilan complet’’ du maire

Le collaborateur du maire Bara Ndiaye a révélé que sur les 33 450.000 F CFA, le maire n’a dépensé que 9 450 000 F CFA. Où est passé le reste de l’argent ? “Nous ne savons toujours pas ce qu’il est advenu du reste de l’argent. Personne ne le sait. Nous dénonçons cette gestion nébuleuse, parce que rien n’est clair dans ce qu’il fait’’, a précisé M. Diouf.

“Voilà un maire qui fait tout ce qu’il veut. Nous l’avons entendu dire que c’est lui qui a acheté le riz distribué aux populations. C’est faux !C’est une société de la place qui est venue à notre rescousse en nous remettant 53 millions’’, a clarifié Mounina Kounta.

En ce qui concerne le matériel de protection, la conseillère municipale a indiqué que le maire a réussi à distribuer dans les villages et les mosquées… une bouteille de gel hydro-alcoolique et une autre de désinfectant vendues au prix de 300
F CFA sur le marché.

La réponse du maire

Le maire de la commune de Méouane contacté pour apporter des éclaircissements par rapport aux accusations du collectif des conseillers de ladite municipalité a préféré déléguer ses pouvoirs au président de la commission coopération décentralisée et partenariat. Ce conseiller municipal se trouve être son porte-parole.

D’après Pape Diouss, tous les chiffres évoqués par le camp de Pape Diouf et Cie ont été fabriqués dans le but de ternir l’image du maire Bara Ndiaye. Il estime que la procédure du maire ne souffre d’aucune illégalité. A son avis, il appartient au camp adverse de “dire la vérité aux populations en leur indiquant la provenance de tous les millions auxquels ils font allusion”.

DERNIERES ACTU

Login