Casamance Actu
Politique

Covid-19 au Senegal : « Indiscipline ou exression de la volonté populaire ? »

Nous constatons tous au Sénégal, ces dernières nuits, la montée des courants antis état d’urgence (couvre-feu, arrêt brutal du trafic interurbain…) presque dans plusieurs zones du pays.
Ces manifestants, quoi qu’on puisse dire, dignes fils de ce pays sont mal jugés par certains : de citoyens indisciplinés. Alors, ceux qui font ce jugement, il ne leur reste même pas un seul caleçon de patriotisme ni d’humanisme et pourquoi ?
Car quand il y’a une crise, il faut au minimum mettre à coté les aspirations politiques et faire une synthèse sociologique ou sociale afin de pouvoir discerner et de situer les responsabilités.
Depuis les débuts de la crise au Sénégal, tout le peuple s’était constitué comme un seul homme derrière le Président de la République, le peuple obéissait et acceptait même les mesures les plus inopportunes, juste pour vaincre la maladie.

La promesse du Président de venir en aide les populations était nécessaire pour pouvoir surmonter les dommages collatéraux de la pandémie. Mais hélas, jusque-là où ces lignes sont écrites rien n’est concret, rien n’est claire.
Presque 80% de la population sénégalaise vivent dans le seuil de la pauvreté, le secteur informel est notre seul et unique issue, alors que ce secteur est bloqué : nous sommes affamés, assoiffés, nos villages sont fermées et nous n’avons plus de quoi vivre et faire vire nos enfants.

Vous ceux qui nous critiquent, avez-vous un peu de sympathie ou de respect envers ce travailleur atypique (Boudiou man) qui n’a plus rien a donné à ses femmes et à ses enfants ?
Vous ces inconscients et insouciants critiqueurs, avez-vous conscience de ce que vivent les transporteurs qui n’ont plus rien à gagner, presque un grand temps ?
Vous ne voyez pas la souffrance de la population, par ce que vous êtes aveuglés par la politique politicienne.
Ce combat que nous menons n’est dirigé contre personne, c’est une digne expression de la volonté populaire.
Nous demandons au Président Sall, de redéfinir sa politique pandémique envers les sénégalais et de respecter son serment de fidélité envers le peuple. Nul ne peut arrêter un peuple affamé et assoiffé.
Obéissez aux lois, si elles sont justes, mais révoltez, si elles sont justes

Ndiogou GUEYE DG UVS Presse,
Coordonnateur du Mouvement Engageons pour Demain (MC-EPD

Articles similaires

Réouverture des frontières aériennes Sénégalaises : Le tableau des vols programmés pour ce Mercredi

La Rédaction

Covid 19:la coordination des jeunes de l’APR de Kolda « satisfaite » des mesures prises par le Chef de l’Etat

La Rédaction

Les Nominations En Conseil Des Ministres Du Mercredi 28 Octobre 2020

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus