COVID 19-Louga : polémique autour Du mort du Coronavirus.

Le premier décès survenu Mardi 21 Avril 2020 VERS 16h30 du septuagénaire, et qui est lié au coronavirus installe la psychose en suscitant énormément d’interrogations dans la Capitale du Ndiambour au lendemain du rappel à Dieu de cet homme religieux de 74 ans. Devant la maison du défunt, tout est verrouillé.

Impossible d’accéder à 50 mètres à la ronde à cette maison muée en mystère. Seuls des policiers, agents du service d’hygiène et ‘’blouses blanches’’ ont droit à l’accès. Personne d’autre. Mais des riverains censés connaître la maison et sa maisonnée révèlent que le défunt imam de la mosquée du coin avait été consulté dans un premier temps.

Conclusion de ce premier diagnostic ? Mystère et boule de gomme. C’est dans le secret médical inviolable et verrouillé par la loi. Une autre source de ces mêmes lieux d’indiquer que le Vieux, récemment suspecté, avait été prélevé. Mais la mort est survenue bien avant qu’on ne connaisse les causes de son décès. Qu’en est-il des membres de sa famille et autres voisins ? Une voix de verser dans la certitude : « Ils sont tous en quarantaine. C’est certain »

Partout où vous croisez des personnes, les échanges sur cette mort aux multiples inconnues sont dans les bouches.

Chose étonnante cependant : jusque-là, aucune voix autorisée (médicale ou administrative) ne s’est levée pour éclairer la lanterne des populations de Louga sur les mobiles de cette mort.

Source : Lougawebmedias

DERNIERES ACTU

Login