« COVID NAWETANE » LA REPONSE EFFICACE CONTRE CORONAVIRUS(par Nicolas Silandibithe BASSENE)


Depuis l’apparition du Coronavirus 2019 (COVID19), l’OMS a travaillé pour élargir rapidement les connaissances scientifiques sur ce virus, sa propagation et sa virulence, et donner des conseils aux pays et aux individus sur les mesures à prendre pour se protéger et empêcher la propagation. Les mesures (barrières) de protection bien qu’étant observées au Sénégal n’ont pas réduit la flambée. Face à ce fléau, fort est de constaté une « limite » des options prises. L’Etat dans sa réadaptation de la stratégie à « communaliser » la lutte pour une efficacité. La communalisation de la lutte serait pertinente si les associations sportives et culturelles (ASC) sont actrices principales d’où l’intérêt d’organiser des « covid nawétane»
02 mars 2020, le premier cas officiel de covid 19 s’est invité à notre pays. Très vite, nos autorités ont pris des mesures à la hauteur pour endiguer le phénomène. Hélas, Corona avance lentement, rapidement même devrais-je dire et surement pour s’autochtoniser : cas communautaire.
Face aux cas communautaires qui prennent de l’ampleur et surtout avec la levée de l’interdiction du transport interurbain le risque est au comble. C’est pourquoi, l’adoption de stratégies typiquement endogènes s’impose dans la gestion même de cette pandémie. Il faut décentraliser plus à la base. Cette décentralisation doit donner les pleins pouvoirs d’action aux associations sportives et culturelles qui sont plus aptes à discuter directement à la population pour une réelle appropriation collective et individuelle des barrières.
En cette période difficile, nous devons trouver tous les moyens possibles pour que les gens ‎gardent espoir, tout en donnant des conseils pour préserver leur santé. Les ASC sont à cet effet, les interlocuteurs privilégiés pour circonscrire ce monstre
Dans cette stratégie de «covid nawétane», au lieu des rectangles verts, c’est dans les ruelles sablonneuses des quartiers que ça va se jouer. Une véritable compétition dont l’évaluation se fera chaque 20 jour (temps d’incubation + 6 jours). Chaque coin de quartier est rattaché directement à une ASC à laquelle s’identifient les habitants de cette sous-zone. Les ASC rassemblent des idées, des personnes et si elles sont dotées de ressources elles vont favoriser le progrès et à s’attaquer à des problèmes urgents.
C’est pourquoi les ASC sont mobilisatrices de masse et très écoutées. Ainsi, permettre à chaque entité la possibilité de multiplier des actions pour avoir zéro (0) cas. Serait un gain. L’ASC gagnante est primée par un trophée de reconnaissance suivi d’un important lot sportif et d’aides alimentaires.
En somme, avec la montée en puissance des cas dits communautaires, l’association des acteurs fédérateurs semble le plus approprié dans la lutte. Attribuer de nouvelles missions aux associations sportives et culturelles c’est faire participer les citoyens à l’échelon le plus bas et serait gage de réussite car le message passera avec ces dernières. Les ASC peuvent mettre à l’abri du danger et protéger leurs ‎communautés dans cette situation inédite qu’elles soient mises en situation de compétition d’où la pertinence réelle du Concept « Covid Nawétane »

Nicolas Silandibithe BASSENE

DERNIERES ACTU

Login