Casamance Actu
International Justice

Le président américain Donald Trump , menacé de destitution

Destitution de Trump : « Aujourd’hui, nous entrons dans l’Histoire », le dossier arrive au Sénat

La procédure commence le mardi prochain

La chef démocrate de la chambre, Nancy Pelosi, signe l'acte d'accusation contre Donald Trump lors d'une cérémonie solennelle à Washington, le 15 janvier 2020.

L’acte d’accusation de Donald Trump a été remis mercredi au Sénat en vue du procès en destitution du président américain, qui débutera mardi selon le chef de la majorité républicaine à la chambre haute du Congrès, Mitch McConnell.

Lors d’une cérémonie très protocolaire, les deux articles de mise en accusation auparavant signés par la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, ont été placés dans une enveloppe bleue et remis en main propre à des greffiers du Sénat. « Aujourd’hui, nous entrons dans l’Histoire », a-t-elle déclaré.

« Un moment difficile pour notre pays »

Ce procès historique sera arbitré par le président de la Cour suprême, John Roberts, qui doit prêter serment jeudi avant que les cent sénateurs, qui feront office de jurés, en fassent de même. « Nous jurerons (…) de rendre justice à nos institutions, nos Etats et la nation », a déclaré Mitch McConnell, précisant que le procès commencerait « véritablement » mardi prochain.

Le Sénat doit notifier la Maison Blanche de la tenue du procès, demander au président de « répondre aux articles » de mise en accusation et d’« envoyer ses avocats », a ajouté le sénateur républicain. « C’est un moment difficile pour notre pays, mais c’est pour ça que les pères fondateurs ont créé le Sénat », a estimé Mitch McConnell, un défenseur fidèle du milliardaire new-yorkais.

Donald Trump est accusé d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès. Les démocrates l’accusent d’avoir utilisé ses fonctions pour faire pression sur l’Ukraine à l’été 2019 afin qu’elle enquête sur un rival politique, puis d’avoir bloqué toute participation de ses collaborateurs avec la commission chargée des investigations à la Chambre des représentant

Articles similaires

Covid-Organics : Un avion affrété pour les commandes du Sénégal, de la Guinée-Bissau et du Togo ?

Fatou Dieng

Etudiants en Chine : La fille de Adama Gaye fait partie du lot

Ndiouma

Criminalité et délinquance : 2886 personnes interpellées durant le mois de juillet

diatta

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus