KOLDA: le maire de Saré Yoba plaide pour l’employabilité des jeunes

La question de l’emploi des jeunes reste un casse-tête pour l’équipe municipale de Saré Yoba, une commune rurale du département de Kolda. Ainsi, dans le cadre de la recherche de solutions à cette préoccupation majeure, le premier adjoint au maire vient de faire un plaidoyer en faveur de l’employabilité des jeunes.

« Notre préoccupation actuelle, c’est comment développer la commune à travers l’emploi des jeunes », a fait savoir  Ousmane Aïdara Ndaiye. A l’en croire, « il y a quelques jeunes qui mènent des activités au niveau du marché mais la plupart de nos jeunes ne font pratiquement rien », a-t-il déplorer.

C’est pourquoi, il trouve qu’il y a urgence à mettre quelque chose à la disposition de ces jeunes pour les occuper. Dans ce sillage, la promotion de l’emploi, d’après M Ndiaye, doit passer par l’introduction de filières émergentes comme l’informatique, la réparation de téléphone portable, l’électricité, la mécanique automobile entre autres au niveau du centre de formation construite dans la commune. A l’en croire, ces filières sont très attractives pour les jeunes mais malheureusement elles sont inexistantes dans les enseignements-apprentissages dispensés au niveau du centre.

Dans la même veine, poursuit l’adjoint au maire, l’institution municipale doit aller vers la concrétisation de son projet de production de viande à l’image de ce qui est en train d’être fait avec la Boucherie Belle viande de Dakar. En effet, Saré Yoba qui est le premier marché de bétail  de la région doit pouvoir abattre sur place des bêtes et  vendre de la viande au reste du pays, a indiqué l’élu local. Ce qui va, selon lui,  permettre le développement de la tannerie et de la cordonnerie au Fouladou et contribuer par la même occasion à la résorption du taux de chômage des jeunes dans la localité.

ismaila.mansaly

DERNIERES ACTU

Login