Kolda: le projet Tiers Sud forme 20 élus locaux sur les procédures d’intégration de l’environnement dans les projets/programmes

Comment intégrer la dimension environnement dans les documents de planification et la mise en œuvre des projets et programmes de développement ? La question est au menu d’un atelier organisé à Kolda ce mardi 25 août par le projet Tiers Sud « Bey Daare » au profit des maires des 20 collectivités territoriales situées dans sa zone d’intervention.

Selon le coordonnateur du Projet Tiers Sud, l’atelier a pour objectif de  « renforcer la compréhension des participants surtout des collectivités territoriales sur la notion et l’étendue de l’environnement et du développement durable, l’importance de leur prise en compte dans chacune de actions du projet ». Mais aussi de « maitriser les principales étapes de la procédure environnementale afin de pouvoir l’appliquer aux actions d’aménagement et de construction des ouvrages ; Savoir exécuter et suivre les plans cadre de gestion environnementale et sociale » entre autres, a précisé Abdou Niang Thiam.

Lui emboitant le pas, le patron de la Direction Régionale de l’Environnement et des Etablissements Classés (DREEC) se félicite de cette initiative. De  l’avis de M Diagne, la prise en compte de la dimension  environnementale est une exigence du code de l’environnement. Mais également, les bailleurs demandent que des études préalables soient faites avant la mise à disposition des financements, a indiqué le chef de service régional de l’environnement.

A l’en croire, le respect dette exigence va contribuer à la  protection de l’environnement  et créer,  par la même occasion,  les conditions d’un développement durable au niveau des zones d’intervention du projet.

DERNIERES ACTU

Login