Casamance Actu
Actu du Sud

KOLDA : Saré Kémo, les pieds dans l’eau, réclame de meilleures conditions de vie

Les  foulards et les tee-shirts rouges ont repris du service à Saré Kémo, un  quartier situé à l’entrée de la commune de Kolda. Les populations sont  dans la rue ce dimanche  13 septembre pour exprimer leur colère. Elles exigent du maire Abdoulaye Bibi Baldé « plus de considération et de meilleures conditions de vie ».

« Saré Kémo va mal ». C’est par ces propos que le porte parole de ces populations en colère a démarré sa déclaration à la presse. Puis, « nous sommes oubliés de Promoville. Nos routes secondaires complètement boueuses  sont impraticables, un quartier sans canalisation. Avec des populations condamnées à exercer des emplois subalternes. Un poste de santé sans eau depuis sa création», a déploré  Mamadou Baldé.  Qui réclame dans la foulée, « le raccordement à l’électricité de Saré Kémo 1 et 2, des quartiers   en proie à une insécurité galopante,  faute d’éclairage ».

Pour M Baldé, Saré Kémo qui, à l’exception de l’échéance de 2017, a toujours donné la victoire à la coalition BBY ne mérite pas ce sort. « Il doit être récompensé », a martelé le porte des populations. Ces dernières attendent impatiemment de leur maire « des actions concrètes et urgentes pour sortir Saré Kémo de sa situation misérable ».

ismaila.mansaly

Articles similaires

Ziguinchor : Soumaila Manga Donne Les Causes Des Inondations…

Fatou Dieng

TABASKI : les commerçants ambulants de Kolda invités à regagner les sites de recasement.

Fatou Dieng

Drame à Tiléne: un enseignant se donne la mort par pendaison

Fatou Dieng

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus