Kolda: Taibou Baldé aux femmes koldoises : « Cultivez la solidarité, une solidarité sincère et agissante… »

Invitée par la plateforme des femmes « Rewbé Fuladu » ce samedi 22 août pour animer un débat  sur le thème : « L’évolution de la promotion de la femme : Quelles conséquences pour la nouvelle génération », l’ancienne députée Ayatou Taïbou Baldé a indiqué à ses sœurs de Kolda la voie à suivre pour leur promotion.

« Cultivez la solidarité entre vous sans coloration politique, une solidarité sincère et agissante et non une solidarité de façade  », a-t-elle conseillé à ces femmes à travers leur groupe whatsapp initié par Madame Coumba Cissé, responsable politique de l’APR à Kolda et PCA de la mutuelle des femmes du Foualdou. La conférencière de poursuivre sur ce même registre : « restez unies et n’acceptez pas d’être divisées par les hommes politiques ».

En réponse à une interpellation récurrente portant sur l’application de la parité, Madame Taïbou Baldé soutient que « le combat doit être poursuivie ». De l’avis de cette parlementaire, la victoire passera par la formation des femmes. Dans ce sillage, elle invite ses sœurs à élaborer un plan d’action pour exprimer leurs besoins en formation et solliciter l’appui des autorités politiques,  des partenaires et autres bonnes volontés et personnes ressources pour le mettre en œuvre afin que les femmes puissent participer qualitativement dans la marche des collectivités territoriales et des instances de décision.

Dans la même veine, la préoccupation relative à l’autonomisation de la femme koldoise est revenue aussi comme un leitmotiv. C’est pourquoi, Taibou Baldé préconise que les structures des femmes puissent aller vers un réseautage afin de mener le plaidoyer ensemble. Mais également, « multiplier les formations dans les métiers agricoles, notamment la transformation des fruits et légumes pour que les femmes puissent  mener des AGR » tout en les accompagnant pour leur faciliter l’accès aux financements.

Ainsi, a-t-elle salué la mise en  place de la mutuelle des femmes du Fouladou dont Mame Coumba Cissé est la PCA. Cette dernière se félicite de la qualité des réponses et recommande  fortement à ses membres qui sont pour l’essentiel des présidentes de groupement de procéder à la démultiplication des connaissances reçues au niveau de  leurs bases respectives.

DERNIERES ACTU

Login