Me William Bourdon : « condamner amine Diack C’est Accélérer Sa Mort »

Le procès pour corruption de Lamine Diack se poursuit à Paris. Ce jeudi, Me William Bourdon, avocat de l’ancien Président de l’IAAF pense que Diack-père est abandonné par le monde sportif, renseigne Challengesports.

Il est allé droit au but. Me William Bourdon a remué la salle avec son timbre vocal aguicheur. “Mme la juge c’est homme qui est derrière moi est affecté de pathologies lourdes. Il a un cancer et un diabète de type 2. Le condamner c’est accélérer sa mort”, assène t-il à la barre. Dans un silence cathédrale de la salle d’audience du tribunal, l’avocat continue sa cadence verbale. “Si vous le condamnez, il mourra.

Cet homme est à la fin de sa vie et il mérite de mourir dans les bras de ses petits fils“, rapporte t-il pathétiquement. Selon Me Bourdon, les réquisitions du parquet vont jusqu’à le laminer. “Je demande le bénéfice du doute“, ajoute t-il. « Malgré ses nombreuses pathologies, sa famille sportive l’a abandonné. Et le tribunal a fait fi de toute cette apparence

Avant de lâcher: “Cet homme mérite de mourir dignement ».

DERNIERES ACTU

Login