Mlomp: Le nouveau roi du royaume «Sibélé» intronisé

Le nouveau roi du royaume de Mlomp, dans le département d’Oussouye, région de Ziguinchor, a été porté ce samedi 1er janvier 20, sur son trône. «Sibélé », c’est son nom. Il succède ainsile roi Sibukuyaan Sambou. Intronisé en 1974, le roi Sibukuyaan Sambou est décédé en février 2017. Il a régné 43 ans dans le royaume de Mlomp. La cérémonie du sacre a été marquée par la présence des dignitaires et des autorités coutumières et religieuses de la zone. «Ce sacre est d’une importance capitale pour toutes les populations du royaume de Mlomp Kassa car, depuis la disparition de son prédécesseur, notre illustre et regretté roi Sibukuyaan Sambou en février 2017, notre contrée est restée trois ans durant, sans guide,  gardien de la tradition et de la culture diola dans notre royaume de Mlomp Kassa », explique Honoré Manga secrétaire général à l’organisation de la cérémonie. «Cependant, durant ces trois années, le royaume était administré par un intérimaire du nom de Silong Ddi Kaî Manga, membre de la cour royal. Silong Di Kaî Manga est celui qui eu la charge, avec l’aide de la nature, de trouver et de consacrer le nouveau roi. Selon les sages de notre contrée, ce royaume a vu durant des siècles se succéder à sa tête d’illustres et valeureux rois »,a ajouté Honoré Manga. « Après avoir servi loyalement Dieu sur terre, le défunt roi Sibukuyaan Sambou est monté au ciel avant d’aller s’asseoir à la main droite du Dieu Amon, comme ses prédécesseurs, depuis l’Egypte pharaonique, pour mieux veiller sur les vivants», explique dans sa tradition l’ancien député Sékou Sambou, proche du défunt. «Le roi Sibukuyaan Sambou, jouait une fonction sociale importante en aidant les indigents et autres groupes vulnérables. Le Roi chez nous, est une fonction à vie. Sa désignation ou nomination obéît à des rituels complexes et des critères précis qui ne sont pas fondés sur l’hérédité familiale. Le Roi reste encore en Casamance, une personnalité spirituelle très respectée», a soutenu M. Sambou lors de la cérémonie de sacre. Neuf rois se sont succédés à la tête du royaume de Mlomp Kassa. Il s’agit de Diontou Sambou. Intronisé en 1665, son règne a pris fin en 1701. Il a eu 36 années de règne. Ce roi est contemporain à Louis XIV. Il y a par la suite les rois Adjoya Sambou, Ahleugue Sambou, Andine Sambou, Kougamidio Sambou, Ahoumsel Sambou, Silong d’Epou Sambou qui a été intronisé en 1909. Il régnera sur le trône pendant 61 ans avant de disparaitre en avril 1970. Puis arrive le roi Sibukuyann Sambou en 1974 avant de disparaître en février 2017.

IGFM

DERNIERES ACTU

Login