Ndioba Seck assassinée à cause de la grossesse de six mois qu’elle portait

L’enquête ouverte suite à la mort de Ndioba Seck a été bouclée. Le résultat de cette enquête révèle qu’elle a été assassinée à cause de la grossesse de six mois qu’elle portait. Selon Libération, son présumé tueur et petit ami, Alioune B. alias “Alioune moto”, n’a pas supporté que Ndioba soit tombée enceinte d’un autre homme que lui. Les éléments de l’enquête montrent que ce dernier, à plusieurs reprises, avait demandé à sa petite amie d’avorter. Ce que Ndioba a toujours refusé. Fou amoureux de Ndioba, il rêvait de l’épouser. “N’ayant pas aimé que celle-ci veuille garder un enfant dont il n’est pas le père, il a planté à la défunte 64 coups de couteau pour s’assurer que le fœtus sera atteint”, a indiqué le journal.

DERNIERES ACTU

Login