Casamance Actu
Politique

Parti socialiste du Sénégal : des renouvellements du sommet à la base ou de la base au sommet ?

Dans un Parti, le plus grand grade est celui d’être un militant. Il est actif quant aux recommandations du parti, il est en droit de s’exprimer, de s’interroger sur le devenir du parti. Malgré les mauvaises langues et les adeptes de la divination en politique, qui lui conféraient un avenir sombre, le Parti Socialiste garde son lustre d’antan. Grâce à la détermination des militants, des responsables et sympathisants, il tient le haut du pavé dans le paysage politique sénégalais. C’est un patrimoine national, il est reconnu pour être une formation politique méthodique et organisée. Sa longévité est le résultat de ces facteurs endogènes.

Les renouvellements de ses instances, sont un moment d’animation du parti, de vitalité militante et un élément fondamental pour son impulsion dans le futur. L’importance de ce moment oblige tout militant, responsable ou sympathisant de veiller à son bon déroulement; du début du processus jusqu’à la fin. La légalité, la clarté, la précision doivent gouverner ses contours.

Tel un legs, sa préciosité, pour nous militants et héritiers, ne peut cautionner une médiocrité dans sa gestion, une nébulosité dans son fonctionnement. Dans les règles, depuis sa déclaration de candidature, le président de la commission des renouvellements se devait soit de rendre son mandat, en démissionnant ou être destituer, afin d’assurer l’équidistance de cette dite commission vis à vis des candidats ou éventuels candidats. La légitimité de cette commission de contrôle de la vente des cartes et de la supervision des renouvellements est dans son impartialité.
Dans tous les pays au monde, le président qui dirige la commission ou le comité qui organise les élections (exemple : CENA au Sénégal), ne saurait se présenter comme candidat. Dans aucun pays au monde, dans aucune structure ou formation politique, digne de ce nom, telle pratique n’aurait pu prospérer.
En débattre même serait invraisemblable. Le bon sens et la raison doivent reprendre le dessus.

À moins que tout ce remue-ménage ne participe à un plan savant ourdi pour saper l’unité et la solidarité qui prévalent dans le Parti.
C’est le lieu de se poser certaines questions :
Dans le contexte actuel, est-ce que ces renouvellements se feront des instances de base au Secrétariat Exécutif National ?
Cette Démarche est logique, démocratique, et souhaitée par la majeure partie des militants et des Sénégalais.
Ou bien, se feront-ils du Secrétariat exécutif National aux instances de base, en passant par un congrès dévoyé de son sens, d’apparats et de circonstances pour illustrer ce plan ?
Cette dernière éventualité est à prendre très au sérieux.
Elle participerait à la mise en place de ce coup d’État rampant ou plutôt galopant qui se profilerait contre la Secrétaire générale, Madame Aminata Mbengue Ndiaye, avec ses fracas. Cette situation serait anti-démocratique et stérile pour notre Parti.

L’exemplarité qui se dégage dans sa gestion, à la suite de sa succession à feu le Président Ousmane Tanor Dieng, sa détermination à tenir la barre et le cap du navire socialiste sont illustratifs de son sens de la responsabilité et de son ardeur militante. Les rencontres initiées récemment avec les structures départementales et les mouvements, afin de délier les incompréhensions possibles et de galvaniser les militants, en témoignent, si besoin en était.

L’unité, la solidarité sont des valeurs cardinales pour notre Parti.
Son avenir reste radieux.
Les militants, les sénégalais, dans leur ensemble, méritent le respect de ces conspirateurs, pour la préservation de ce joyau; ce Parti qui réussit un maillage presque complet, au niveau national et international, depuis sa création. Ils seraient mal inspirés, les instigateurs pour sa désunion, à persister dans cette vaine entreprise. Car ce qui nous unit, est plus fort.

Ibrahima Ndoye
Militant socialiste en France
Juriste – Chef d’entreprise.

Articles similaires

La propriétaire du salon de massage parle: «Je connais très Ousmane Sonko…»

Boubacar Sambou

Korité et autorisations spéciales : Les interdits majeurs d’Aly Ngouille Ndiaye

Boubacar Sambou

Interdiction du plastique :Le Ministre Abdou Karim Sall multiplie les rencontres avec les acteurs.

diatta

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus