Prix International Cheikh Ibrahima Niass pour le récital du Saint Coran : un centre d’apprentissage moderne en gestation

La 8e édition du Prix International Cheikh Ibrahima Niass pour le récital du saint Coran a vécu ce lundi à la maison des hôtes de Darou Rahmaty, commune de Kaolack. L’occasion a été saisie par le coordonnateur de cette initiative Abdou Malick Niass pour révéler les projets ambitieux à venir. Avec plus de 60 participants issus de différentes écoles coraniques de la région de Kaolack, le prix International qui n’a pas enregistré la venue de la sous-région à cause de la Covid-19 a récompensé ses lauréats.  » Les dix ( 10 ) meilleurs apprenants ainsi que leurs formateurs ont été honorés avec une enveloppe d’argent et divers cadeaux. Ainsi, le premier prix a empoché 7 millions plus un billet pour la Mecque, le deuxième 3 millions et le troisième 2 millions de francs Cfa « , a révélé Abdou Malick Niass.

Revigorés par les performances du dernier lauréat du prix Senico et du prix Mouhammed VI, Mahi Touré, qui était l’invité vedette de la finale, les organisateurs ont dévoilé le projet ambitieux de construction d’un centre moderne d’apprentissage du Coran.  » Nous avons déjà un terrain offert par un des parrains de l’édition 2021, donc dans peu de temps, les travaux seront lancés « , a dévoilé le Coordonnateur qui est par ailleurs fils de Cheikh Al Islam.

Rappelons qu’en plus de ce récital annuel, le Prix International Cheikh Ibrahima Niass pour le récital du saint Coran créé par le défunt Khalif Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Niass, parrain de cette 8e édition, fait annuellement des dons de matériels au centre hospitalier régional, octroie des bourses aux étudiants et participe largement dans le social.

DERNIERES ACTU

Login