Rapport de l’IGE : Irrégularités dans la gestion des caisses d’avance chez Aly Ngouille Ndiaye

Est-ce à dire que ce qui a été un délit pour Khalifa Ababacar Sall ne l’est pas pour Aly Ngouille Ndiaye ? C’est du moins le constat du quotidien Lii qui, dans sa livraison de ce mardi 21 juillet, est revenu sur les régies d’avance. Un système de gestion permettant de faciliter soit le règlement des menues dépenses, soit d’accélérer le règlement de certaines dépenses dont la nature permet de substituer un contrôle à posteriori au contrôle à priori.

De nombreuses irrégularités ont été constatées au ministère de l’Intérieur par les vérificateurs de l’Inspection générale d’État. Dans le rapport 2017, l’organe de contrôle, qui a décelé plusieurs manquements dans ce département de l’Intérieur, a invité à la prise de mesures correctives.

A titre d’illustration, aucun acte de nomination du régisseur de la caisse d’avance au ministère de l’Intérieur n’a été trouvé, encore moins des pièces justificatives des dépenses.

Des montants supérieurs au seuil autorisé par le Code des marchés publics. Aly Ngouille Ndiaye est donc invité à se conformer.

DERNIERES ACTU

Login