Reprise des cours : « Le 2 juin, nous invitons les élèves à rester chez eux »

La reprise des cours annoncée pour le 2 juin risque d’être compromise. Dans un communiqué rendu public, le Collectif des gouvernements scolaires du Sénégal qui décrie les conditions d’organisation de la reprise des cours estime que les préalables ne sont pas réunis au niveau de certains établissements.

« Vu les conditions inhumaines du retour des enseignants (certains) abandonnés à leur sort, le collectif des gouvernements scolaires réaffirme son engagement pour que l’Etat respecte ses engagements pour la reprise des cours. Après concertation au sein du collectif, on a constaté que les conditions ne sont pas réunies dans beaucoup d’établissements surtout à l’intérieur du pays à savoir les régions comme Matam, Kolda, Sedhiou, Tambacounda entre autres. Nous pouvons donner l’exemple de la région de Tambacounda contenant 63 écoles ni eau, ni latrines, le nombre de thermo flashs très insuffisant donc nous pouvons conclure que les cours ne vont pas démarrer le 02 juin comme prévu », a déclaré le collectif.

Par ailleurs, le collectif s’est concerté avec l’union des parents d’élèves et étudiants (UNAPES) sur la situation scolaire actuelle et les perspectives pour le système éducatif sénégalais dans le contexte de pandémie virale en cours. Ils ont décidé qu’aucun élève ne franchira les portes d’une école sans que les conditions ne soient réunies.

« Nous exhortons les élèves conscients du danger à rester chez eux jusqu’à ce que les conditions optimales soient effectives. Désormais chaque parent est responsable du devenir de son enfant », prévient le collectif.

DERNIERES ACTU

Login