Casamance Actu
Politique Société

Traitement curatif contre le virus de la pédanterie, de l’insolence et de la suffisance au Parti Socialiste

 » La suffisance naît de l’ignorance « 

Dire qu’au PS, on polémique sur le sexe des anges. Imaginez un parti qui a amené ce pays à l’indépendance, entrain de discutailler sur les fondements sécularisés de sa demarche, de son fonctionnement ?
Dans un pays où le planton d’un ancien président fut nommé ministre, quelle gloriole ou légitimité peut on se prévaloir dans cette station pour diriger un parti aussi structuré, aussi dynamique et si bien organisé comme le parti Socialiste?

Il est des temps où les ambitions exacerbées des uns amènent à la désunion, donc potentiellement au chaos. La force de l’argument fait place à l’argument de la force, qui se traduit, en l’occurrence par une violence verbale, par un manque de respect de soi et à l’endroit des autres, par l’insolence. La codification de notre société est basée sur le respect des anciens, l’enfreindre ou y enfreindre traduirait sa méconnaissance de la société sénégalaise.
La méthode Coué est certes, salvatrice dans des situations, en fait elle est une désespérance.
À l’issue des renouvellements, un consensus dynamique sera trouvé autour de la personne qui aura la lourde tâche de diriger notre formation politique. Ouverte au monde et non renfrognée pour un dalassi, centrée dans le for intérieur du parti, pur produit, pétrie, et ce, de manière réelle, dans les valeurs et idéaux du socialisme démocratique; elle sera la garante du ciment qui nous relie à notre vocation : servir la nation sénégalaise.
La tactique du positionnement précoce découle d’une absence de lecture de la politique et d’une stature avérée d’ignorant. Elle est la traduction explicite de l’immaturité.

La victimisation adoptée comme stratégie, à l’orée d’une débâcle certaine, pousse, à se fendre en interview où en communiqué pour légitimer, une démarche. Certes elle peut être légitime, dans un sens, mais en réalité, creuse.

La désignation d’un SG ne doit pas être la foire aux empoignades, le lieu de la médisance et l’expression d’une insolence gratuite. Nous serons appelé à l’issue de cette compétition, à travailler pour le parti, pour sa cohésion, afin de respecter notre promesse : le servir et servir le SENEGAL. Ces comportements déviants sont le fait d’un manque de formation politique, au sein du parti, l’œuvre de novices, d’ inexpérimentés.

Au risque de se répéter, le parti socialiste restera un creuset de personnalités respectables, chevillées à la discipline du parti, des cadres prêts à l’emploi pour servir le pays; la répétition est pédagogique. Loin, très loin des gens qui s’adonnent aux querelles de borne fontaine, espérant tirer un usufruit médiatique de ce brouhaha.
Ce n’est pas forcement le premier qui a parlé qui a raison.
La pédanterie participe à l’exposition de ses défauts, de sa carence, en fait de son ignorance. Le silence parlant, bruissant aurait été plus sage. Mais que sait-il, le sot, de la sagesse?

Les personnalités, figures tutélaires du parti qui font l’objet de ces attaques, et dont la militance ne souffre d’aucune contestation, leur compétence louée, sont :

  • La secrétaire générale, présidente du HCCT, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, l’icône du parti
  • Le professeur émérite et pur produit du Parti, le président Mr Gorgui Ciss, ancien élève socialiste, actuel secrétaire national chargés des affaires internationales, maire de Yenne, élu au suffrage universel, expression tacite et factuelle du peuple.

– L’honorable député et maire de Ndindy Mr Cheikh Seck, élu plusieurs fois au suffrage universel, ancien secrétaire général du MNJS, président de commission et du sous- groupe des socialistes à l’Assemblée nationale, secrétaire national chargé de la Diaspora, est une des pierres angulaires du parti

Vu la virulence, l’arrogance des propos à leur encontre, Ne serait-il pas intelligent et inspiré de confier aux deux premiers cités, les destinées du parti?
Vu leur parcours et leur constance, ils sont dorénavant les meilleurs qui soient à même d’incarner le parti socialiste.
Pour se positionner en politique, souvent on s’attaque toujours aux plus forts, aux plus éminents du groupe pour se frayer un passage. Ces sorties auront eu, au moins le mérite de nous révéler, de nous conforter de la sûreté de leur prééminence et la crainte qu’ils inspirent, aux yeux de ces perturbateurs du dimanche.
Le parti socialiste est résolument en route vers ce futur que nous, militants, construirons, ce futur prometteur, rempli d’espérances.

 » Kou nguor Diay Ba ngua waar cignel, do am nguour té lo am mou Yém ci tek « 

Évitons le vouloir et restons dans le souhait, c’est plus sain
 » Kay djité niou mo guen Man may djité »

Sentiments socialistes

Doudou Diouf
Secrétaire général du comité PS  » Docteur Samba Gueye »
2e coordination – Médina – Dakar

Articles similaires

Ziguinchor : Pour Un Litige Foncier…Un Homme Reçoit Une Balle 

diatta

Voici pour quoi Macky convoque une réunion d’urgence au palais…

Boubacar Sambou

ZIGUINCHOR: Les ASP donnent de leur sang pour sauver des vies (vidéo)

Boubacar Sambou

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus