Visite de Noo Lank chez les politiques : ‘’Nous serons obligés de nous retirer, parce que…’’

Seydi Gassama craint une politisation de la contestation du collectif Noo Lank. Pour le secrétaire exécutif d’Amnesty International, l’implication de politiciens dans ce combat risque de les décrédibiliser. C’est pourquoi il avertit le collectif. Pour lui, si les politiques jouent un rôle trop prépondérant, la société civile risque de se retirer du combat.
‘’S’ils veulent rester crédibles, il faut que sa direction, son orientation, les mots d’ordre qui vont être lancés soient essentiellement faits par les mouvements citoyens, civils et les syndicats. Dès l’instant où les politiciens interviennent avec un agenda différent, le mouvement risque de perdre sa crédibilité’’, déplore-t-il au micro de Zik Fm.
Dès lors, Seydi Gassama invite les membres de la plateforme Noo Lank de refuser que les politiques jouent un rôle essentiel dans ce combat. Sinon, beaucoup d’acteurs de la société civile risquent de prendre leurs distances.
‘’Si le mouvement commence à se politiser, nous serons obligés de nous retirer, parce que nos règles de travail ne nous permettent pas de faire des revendications ensemble avec les acteurs politiques’’, prévient-il.

DERNIERES ACTU

Login