ZiGUINCHOR : l’affaire des jeunes de Mampalago et le maire de la commune d’OULAMPANE annulée pour vice de forme

Nous vous rappelons d’abord que cette situation s’est déclenchée après un problème de grillage qui servait de clôture d’un jardin mis en place par le maire de la commune d’OULAMPANE pour une ONG entre le village de Silinkine et Mampalago détruit par les jeunes de mampalago parce que sans leurs accord.

Après leur sortie au tribunal de Ziguinchor vers 17 heures pour répondre à leur convocation ce mercredi, les jeunes de Mampalago ont tenu un point de presse devant le portail du palais de justice avant de rentrer librement chez eux et sans sanction . La procédure est annulée pour vice de forme par le juge. Il faut également noter que la désaffectation du terrain est déjà signé par le conseil municipal de Oulampane pour une autre destination.

DERNIERES ACTU

Login