mai 24, 2022

20 ans Jour pour Jour que le Président Abdou DIOUF, officialisait la reconnaissance politique de la lutte du Mouvement de Forces Démocratiques de la  Casamance.

Ce 22 Janvier 1999, le Président DIOUF, effectuait une visite officielle à Ziguinchor, à l’occasion de laquelle, il  rencontrait le chef historique de la rébellion, Abbé Augustin SENGHOR, pour la première fois, c’est-à-dire 17 ans après l’éclatement du conflit armé en Casamance, entre l’armée Sénégalaise et le mouvement rebelle.

Cette rencontre a eu lieu à la gouvernance de Ziguinchor, grâce à la médiation de l’ancien ambassadeur de la France à DAKAR, son excellence André LEWIN

Une rencontre qui ouvre une nouvelle page dans les relations entre les deux parties mais  amorce un tournant historique dans la résolution définitive de ce  conflit qui oppose la Casamance et le Sénégal.

 Une lueur d’Espoir vient ainsi de naitre, après  plusieurs tentatives de solutions, souvent minées par des rivalités entre les acteurs politiques locaux notamment socialistes et libéraux.

C’est en ce 22 Janvier 1999, que l’idée de création de l’organisation SOS CASAMANCE, est née avec comme objectif premier accompagner les deux parties dans cette volonté de finir la guerre.

En ce jour de souvenir , nos pensées vont à l’endroit de toutes celles et tous ceux qui ont marqué leur empreinte sur ce long chemin qu’on imaginait pas.

Au nom de la Rédaction , JOYEUX ANNIVERSAIRE A SOS CASAMANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.