mai 27, 2022

La Commission Orientations et Stratégies COSM/M23 dit constater l’installation officielle du Comité de pilotage du Dialogue national, qui s’est faite ce jeudi 26 décembre au Palais  présidentiel, et saisir ainsi l’occasion pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur des préoccupations légitimes, portant sur ses attentes.

Un cadre réunissant la mouvance présidentielle, une partie de l’opposition sénégalaise, des personnalités indépendantes et politiques, certaines figures et organisations de la société civile, des syndicats et autres forces sociales et travaillistes, qui nous rappelle le procédé des Assises nationales et ses défuntes conclusions et recommandations.

La COS/M23 convoque ici en souvenir, quelques recommandations et réformes politiques, sociales et démocratiques issues de ces travaux, toujours dans les tiroirs du jadis très solennel candidat à l’élection présidentielle de 2012, Monsieur Macky SALL. Ceci, sans prendre en compte toute l’énergie et les centaines de millions dépensés avec le groupe de Monsieur Amadou Mactar MBOW et la Commission nationale des réformes institutionnelles (CNRI) dans des consultations citoyennes en vue d’innovants  paradigmes de gouvernance.

La COS/M23 de dire à l’endroit du Président de la République et ces acteurs engagés dans le dialogue national, que le peuple attend d’eux un travail qui transcende les préoccupations militantes, partisanes, crypto personnelles ou autres politiciennes. Des consensus spécifiquement axés sur  la refondation de nos mécanismes de gouvernance et la réhabilitation de nos institutions, pour favoriser le développement et le bien être des Sénégalais.

Tout en agréant l’esprit du dialogue, La COS/M recommande fortement l’inscription aux travaux, des questions comme la marche démocratique, le respect des droits citoyens et constitutionnels, le fonctionnement de la justice sénégalaise, la mal gouvernance et le manque de transparence, la délinquance financière, la corruption, l’impunité, le népotisme, au-delà des questions économiques, sociales et socioprofessionnelles bien évidemment.

Dans le même sillage, la COS/M23, en collaboration avec d’autres forces citoyennes et politiques (Alioune TINE, Amsatou Sow SIDIBE, Thierno BOCOUM, Hélène TINE, Mamadou GOUMBALA…) œuvre à la prise en charge de la question du Mandat présidentiel, pour une résolution définitive et apaisée, lors de ce dialogue national. L’objectif étant d’en faire le nœud gordien de ces consultations, ce dialogue constitue à travers les acteurs engagés, une tribune idéale pour trancher de manière radicale cette question primordiale. Ainsi, la plateforme que nous lancerons incessamment avec nos collaborateurs saisira tour à tour les participants pour les mettre devant leur responsabilité face à l’opinion d’une part, ainsi que le peuple sénégalais par une pétition et des activités de sensibilisation et de mobilisation citoyenne d’autre part.

La COS/M23 retient qu’à la mémoire de nos vaillants disparus lors de la fatidique période préélectorale de 2011,  tous les Sénégalais doivent dialoguer avec eux-mêmes et converger dans une ferme dynamique de refus d’un éventuel troisième mandat de Monsieur Macky SALL.

Cette structure invite solennelle au Président de la République Monsieur Macky SALL, pour qu’il fasse à l’occasion, preuve de clarté et de fermeté à l’endroit des Sénégalais, pour ainsi clore définitivement ce débat, et favoriser l’avènement d’une alternance démocratique apaisée et favorable à la stabilité et l’apaisement de notre cher pays comme il en a l’obligation.

Sur un autre registre, la COS/M23 salue l’élargissement de prison de nos compatriotes défenseurs du peuple et de l’intérêt des communautés, le Professeur Babacar DIOP du FDS et ses camarades. Par ailleurs, la COS/M23 exige le même traitement au camarade patriote Guy Marius SAGNA et ses autres compagnons toujours en détention.

La COS/M23 qui considère que leurs droits citoyens sont foulés au pied par le pouvoir en place, leur manifeste son soutien sans réserve et exige leur libération immédiate.

Tout en assumant son entière liberté et son engagement patriotique auprès des Sénégalais pour le respect des principes, la COS/M23 réitère sa volonté absolue d’inscrire son action dans la détermination pour le Sénégal du renouveau par l’engagement citoyen et le patriotisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.