août 14, 2022
Cas Clémentine Coly: Les avocats de François Mancabou descendent en flammes Gadio
Plus d’une semaine après la sortie de Clémentine Coly se présentant comme étant l’épouse de François Mancabou, le service de communication du Mouvement panafricain et citoyen/Luy jot jotna (MPCL) de l’ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio, à travers un communiqué, a voulu apporter un démenti doublé d’un probable citation directe. En rejetant le fait selon lequel ce présumé membre de la «Force spéciale» décédé le 13 juillet dernier, au cours de sa détention, n’est pas son époux, ils ont aussi accusé la dame de ne raconter que des contrevérités dans sa vidéo virale qui a ému plus d’un.
 
Des allégations qui ont fait réagir le pool des avocats de François Mancabou. «Suite à une première tentative d’approche, la famille de François Mancabou avait répondu par un silence qui en disait long. Mais comme certains ont des difficultés pour comprendre le silence, ce samedi matin, on découvre le torchon hors sujet et hors contexte de l’équipe de communication du MPCL qui, il paraît est le parti politique de Monsieur Gadio qui logiquement devrait être occupé par la campagne des législatives», ont d’emblée exposé les conseils. 
 
A les croire, ce texte sonne comme un remords après le départ de François Mancabou. «L’auteur de ce texte incarne en lui-même, la séquestration de l’incohérence. Donc retenons que depuis lors Monsieur Gadio a vu la vidéo de madame Mancabou », font-ils remarquer. Selon eux, «avec un langage aussi médiocre, l’auteur de ce torchon veut s’inviter à la procédure avec des menaces de plainte ». «Désolé, mais, comme lors de la première tentative, la famille Mancabou, ne pourra pas vous répondre. C’est très douloureux de ne savoir ce que l’autre pense de vous, mais ce serait ainsi désormais avec tout ce qui viendra de son ancien employeur », soulignent les avocats. Qui lancent tout de même: «Madame Mancabou pour nous et compagne de François Mancabou pour vous, prie pour que vous ayez la paix du cœur et la tranquillité de l’esprit».
 
Dans le document du service de communication du MPCL, on pouvait lire entre autres, que François Mancabou a travaillé avec Cheikh Tidiane Gadio entre 2011 et 2019. Qu’il n’a jamais été son garde du corps lorsque ce dernier était ministre des Affaires étrangères (2000-2009). Et qu’il n’était pas le chef de la sécurité de l’Institut panafricain de stratégies (IPS). De plus, Gadio et Mancabou se sont séparés à l’amiable, à l’Inspection du travail et non au tribunal. Que l’IPS, sur la base d’un protocole d’accord signé par les deux parties, a payé au second tous les droits relatifs à son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.