mai 21, 2022

C’est un véritable ouf de soulagement pour les albinos de Ziguinchor ! En fait, ces derniers viennent de bénéficier d’un important lot d’accessoires de protection pour les personnes, atteintes d’albinisme, composées de crèmes et de lunettes solaires, des casquettes de l’Association des ‘’Petites gouttes’’ en partenariat avec l’Association ‘’la Casamance J’y suis J’y reste et J’y investis’’. Selon Fallou Guissé, le secrétaire général des Petites Gouttes et coordonnateur du programme  »Un an sous le parasol », l’objectif visé c’est de protéger les bénéficiaires contre les effets néfastes des rayons solaires et ainsi leur donner la possibilité de travailler sous le soleil.
‘’Les raisons de la rencontre de ce matin, c’était pour distribuer des crèmes solaires aux albinos de la région. Nous avons distribué des crèmes solaires, d’exéril, des casquettes, des lunettes de soleil et des tissus. L’objectif, c’est de les protéger pour qu’ils puissent mener leurs activités sous le soleil. Donc voilà ce qui nous amène à Ziguinchor’’, mentionne t-il.
Il assure que son association a fait venir une dotation qui permettra de prendre en charge, pendant un an, les bénéficiaires.
‘’Ils vont recevoir, tous les deux mois, une bouteille de 200 ml pour qu’ils puissent se protéger contre les rayons solaires. Ce que nous voulons, c’est que les albinos puissent vaquer à leurs occupations quand ils veulent et où ils veulent’’, confie t-il.
Quant à Elisabeth Huguette Béguy Bah, la présidente de la Casamance J’y suis J’y reste et J’y investis, elle souligne que sa structure œuvre pour la relance des activités économiques en Casamance et que pour y arriver, elle prend en considération toutes les couches de la société et notamment celles vulnérables comme les personnes atteintes d’albinisme..
‘’Notre association souhaite apporter sa contribution dans la relance des activités économiques en Casamance, et dans ce cadre, nous prenons en considération toutes les couches de la société et particulièrement celles dites vulnérables. Les albinos ont des problèmes quand ils s’exposent au soleil, donc pour qu’ils puissent bénéficier de nos formations, il est d’une grande utilité pour eux d’avoir ces accessoires de protection qui puissent les protéger et ainsi ils pourront vaquer à leurs occupations normalement comme tout le monde. Et les responsables de Petites Gouttes sont venus nous aider dans ce cadre’’, fait-elle remarquer.
Yaya Konté, le président de l’association des albinos de Ziguinchor a salué le geste hautement humanitaire de Petites Gouttes et de la Casamance J’y suis J’y reste et J’y investis avant de demander à ses camarades d’utiliser à bon escient accessoires mis à leur disposition pour les soulager. Il souligne que ces crèmes sont très nécessaires pour lui et ses camarades car cela va leur permettre de résister au soleil et pouvoir participer aux travaux champêtres car ils sont issus de familles pauvres. Il a, dans la foulé, lancé un vibrant appel aux parents afin qu’ils assurent l’éducation de leurs enfants albinos comme les autres non victimes de ce mal.


‘’Nous demandons aux parents des albinos de s’occuper de leurs enfants comme leurs camarades non albinos. Il faut les envoyer à l’école pour les former. Aux albinos adultes, je demande de chercher à s’imposer au sein de la société’’, insiste t-il, soulignant que lui se prend en charge lui-même. Mieux, il aide beaucoup de personnes à subvenir à leurs besoins, preuve qu’un albinos peut mener correcte s’il croit en lui.
‘’Il ne faut pas rester les bras croisés, il faut imposer votre leadership dans la société. personnellement, je ne dépends de personne, au contraire c’est moi qui aide les autres’’, lance t-il avant de tancer les autorités des collectivités locales de la région qui, selon lui, ne font absolument rien pour aider les victimes d’albinisme de leurs localités respectives à surmonter leurs difficultés, alors qu’il est prévu des rubriques pour ça dans leurs budgets.
A noter que ce n’est pas la première fois que Petites Gouttes et Casamance J’y suis J’y reste et J’y investis volent viennent en aide aux albinos de la Casamance. L’année passée déjà les deux partenaires avaient fait le même geste au profit de ces nécessiteux pour les soulager des rayons solaires qui constituent un véritable facteur de blocage à leur épanouissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.