mai 27, 2022

CA: Que signifie Nièmé risque ?

NR: Niémé Risque signifie  » Oser être leader « . Nous avons créer la marque pour rompre avec la léthargie que nous retrouvons chez les jeunes. Notre objectif est de proposer une nouvelle façon de s’habiller. Nous ne cherchons pas à nous habiller à l’occidentale. Nous privilégions un ancrage dans la culture africaine. À cet instant, nous proposons des flocages de T-shirt et beaucoup d’autres articles.

CA: Est-ce que la marque regroupe uniquement des jeunes de bignona ?
NR: Non, dans le groupes nous avons aussi des jeunes de Dakar,de Guediawaye, précisément, pour l’instant. Nous sommes une marque jeune qui fait son bonhomme de chemin. Ainsi, nous avons des représentants à Ziguinchor ( ville), à Fatick ( région) et à Bignona ( département). D’ailleurs, ici à Bignona, je travaille avec des élèves qui m’accompagnent lors de mes événements.

CA: Et comment faites-vous pour assurer la livraison des commandes ?
NR : Les livraisons sont gratuites, partout dans le pays. Cela peut prendre 4 jours au maximum.

CA: Quels sont les différents prix des vos produits ?

NR :Les T-shirts Niémé Risque sont à 4500 FCFA l’unité. Les autres produits sont à 5000 FCFA l’unité. Par contre, si c’est une grande commande, le prix peut être revu.

CA:Quels sont les problèmes que vous rencontrez sur le terrain ?

NR : La livraison et le shooting sont nos plus grands soucis. Mais, on s’habitue et on gagne de l’expérience. C’est ce qui nous permet de parer à toutes les éventualités.

CA: avez-vous rencontré les autorités de Bignona pour leur présenter l’entreprise Nièmé Risque ?

NR: Pour l’instant, j’ai rencontré Dr Tito Tamba que je remercie au passage. Il m’ encourage et me soutient énormément. Je remercie également Madame Bodian, Directrice du Centre de Réinsertion Sociale de Bignona ( Centre Barbara).

CA: Votre dernier mot Monsieur Abdoulaye Thioune alias lasko.

NR :En faite je lance un appel à tous les sénégalais de faire de la marque Niémé Risque la leur. Car, elle promeut la consommation locale.

CA: Merci lasko! Casamanceactu.com vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.