mai 24, 2022

Contrairement à la France notamment le ministère des Affaires étrangères, qui au lendemain de l’attaque de Bofa Bayotte à Ziguinchor, avait publié un communiqué sur son site pour déconseiller tous les ressortissants de son pays de se rendre en Casamance pour des raisons sécuritaires. Les Etats-Unis ont une autre approche en ce qui concerne la Casamance, dénommée 3D : Diplomatie, Développement, Défense.

Quand nous avons une information de ce niveau de sécurité (attaque de Bofa), nous la partageons avec les officiels et les citoyens américains qui résident au Sénégal. J’ai visité le sud en décembre dernier à Kolda. Et je suis très content de notre accompagnement. Je suis également très content de ce que le gouvernement fait pour solidifier la paix dans la région. Et nous allons continuer à accompagner le gouvernement du Sénégal dans ce sens », a déclaré S.E Tulinabo Mishungi.

L’ambassadeur d’expliquer ensuite la politique américaine dans cette région sud du pays. « L’approche que nous avons dans cette région-là, c’est l’approche 3D. D’abord, il y a la Diplomatie, nous allons travailler avec le gouvernement du Sénégal et d’autres partenaires diplomates pour continuer à solidifier la coopération. Nous avons le Développement axé sur la coopération sur le plan forestier et tout ce qui est développement. Et aussi nous avons la Défense. J’ai visité le centre de commandement militaire qui sont là-bas (en Casamance) pour discuter avec et voir comment ils gèrent le problème de la sécurité. Donc l’approche 3D, Diplomatie, Développement, Défense, nous aide à accompagner le peuple sénégalais pour continuer à consolider la paix dans cette région », indique

Pour ce qui s’agit du soutien apporté aux populations sinistrées par le conflit dans le Sud, l’ambassadeur d’informer : « Nous sommes allés visiter avec la Croix-Rouge le village où se trouvent des populations déplacées. Nous sommes en train de voir comment les aider pour retourner dans leur village. Une centaine de familles était partie. Mais avec notre programme, une quarantaine de familles est déjà retournée ».

Source: PresseAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.