mai 27, 2022

J

Single Post
Pillage de la forêt casamançaise: Moustapha Diakahté réclame une…

L’information livrée par le journal britannique The Guardian sur le pillage de la forêt casamançaise pour alimenter un trafic de bois vers la Chine, via la Gambie, nécessite la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. La position est soutenue et défendue par l’ancien député à l’Assemblée nationale, Moustapha Diakhaté qui estime que « Les complices doivent être identifiés et sévèrement punis ».

Dans le quotidien Les Echos qui relaie ses propos, il souligne l’urgence de « Faire toute la lumière sur les auteurs et complices aussi bien du côté gambien que sénégalais et des pays où les produits du saccage forestier ont été exportés ».

Selon le journal britannique, l’ancien président Yahya Jammeh se serait enrichi de 500 milliards de francs Cfa par le bradage, pendant 22 ans, des forêts de la partie sud du Sénégal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.