Retrouvaille Tactique Pour 2024 : de sérieuses tractations seraient en cours entre Macky Sall et Me Abdoulaye Wade

Tribune- Pour lever l’obstacle qui se dresse sur le chemin des retrouvailles entre Macky Sall et Me Abdoulaye Wade et permettre au fils de ce dernier de rentrer au bercail, il est proposé au fils de Me Wade de rejoindre le camp présidentiel. On apprend que des tractations très poussées sont en cours entre Me Wade-Macky-Karim et devraient aboutir à des retrouvailles entre le Président Sall et Wade fils qui est toujours au Qatar.

Les partisans de la retrouvaille, Macky – Me Wade l’auront beau vouloir, mais tant que le père de Karim n’aura pas le cœur net sur le sort que son successeur réserve à son fils, ce sera quasi impossible

Pour dire comment Karim est l’obstacle à des retrouvailles Wade-Macky, l’ancien président, Me Abdoulaye Wade, qui a donné une réponse négative à l’appel au dialogue national de l’actuel président, Macky Sall, révélait que : «Ce dernier est à l’origine d’une série de problèmes qu’il peut résoudre et dont il ne veut même pas en parler avant d’appeler les gens au dialogue».

Parmi ces problèmes, nul doute le cas Karim Wade, que son père n’a pas expressément évoqué ni cessé de défendre. Entre le Président de la République Macky Sall et le Parti démocratique sénégalais (Pds), des indiscrétions nous font savoir que les mêmes médiateurs qui ont travaillé pour le rapprochement avec Idrissa Seck et Pape Diop, sont en train de travailler Me Wade et son fils pour que ce dernier rejoigne Macky, en contrepartie de son retour au pays et sa remise en selle politique.

Les mêmes informateurs nous apprennent que Me Wade n’est pas à l’écart du deal, et que l’on s’achemine vers des retrouvailles. Pds-Benno. En clair, le Pds de Karim est sur le point de rejoindre le «Macky», dans le plus grand secret et au nom des intérêts de Karim Wade.

Cela, nous affirme-t-on, est le résultat des négociations directes qui se déroulent en ce moment entre Karim Wade et le Président de la République Macky Sall par représentants interposés. Me Abdoulaye Wade étant vieux maintenant, c’est Karim Wade qui pilote, depuis le Qatar où il se trouve, le Pds. Actuellement, c’est lui qui donne les instructions dans ce parti. Au nom de la réunification de la grande famille libérale.

D’ailleurs, chez les responsables du Pds, personne ne peut plus agir, ni parler sans le consentement du fils de l’ancien président de la République du Sénégal. Karim Wade a contrôle sur tout désormais au Pds. En effet, s’il ne lui reste qu’à suivre les pas d’Idy et Pape Diop, c’est que Karim a constaté que toutes les luttes engagées pour son retour au Sénégal sont vaines.

Il a assisté, impuissant, au rejet de sa candidature à l’élection présidentielle de 2019, sans que le Pds ne lève le plus petit doigt, malgré les menaces de son père. Face à Macky Sall, Karim Wade est comme obligé de changer de fusil d’épaule. En acceptant désormais de se rapprocher du régime de Macky Sall. Aux contempteurs de cette retrouvaille, les acteurs leur répondront tout simplement que c’est au nom de la réunification de la famille libérale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *