Saint-Louis / Echec d’un projet d’émigration irrégulière : Les 25 candidats sont des Maliens

Les limiers du Commissariat central de Saint-Louis ont fait foirer, avant-hier, un projet d’émigration vers l’Espagne. Ils étaient 25 à vouloir tenter l’aventure.

Avant-hier 19 février 2023, en début de soirée, les limiers du Commissariat central de Saint-Louis ont eu écho d’une information faisant état d’un projet de voyage clandestin organisé par une bande de trois individus. Leurs sources précisent qu’il s’agissait, en l’occurrence, des nommés Mbaye G., Modou G. et L. Fall, sans autres précisions.

Pour constater l’effectivité de cette information, les hommes du commissaire Mamadou Tendeng, le patron de la police de la vieille ville, ont effectué une descente inopinée au domicile de L. Fall, qui est présenté comme le gardien du matériel de voyage. Sur les lieux, renseignent nos sources, il a été trouvé un équipement qui confirme un voyage à destination des îles Canaries, à bord d’une pirogue.

En effet, soulignent nos informateurs, les éléments de la brigade de recherches dudit commissariat ont trouvé sur place un moteur hors-bord, des denrées alimentaires, dont des biscuits et autres ustensiles de cuisine.

Confondu sur place avec ce matériel, ont renseigné nos interlocuteurs, L. Fall a d’abord soutenu que le matériel appartenait à son frère (pêcheur), avant de revenir sur ses propos, déclarant qu’il devait être utilisé pour les besoins d’un voyage clandestin organisé par les nommés Mbaye G. et Modou G. sans donner plus de précisions.

Une enquête a été ouverte. Les investigations menées ont permis de localiser l’endroit où étaient logés les candidats, qui sont tous de nationalité malienne.

L’un d’entre eux, le nommé Lansana, faisait office d’intermédiaire entre les organisateurs et les candidats (au nombre de 25). Entendu sur procès-verbal, il dit avoir versé la somme de 5 500 000 FCfa sur un total de 10 400 000 FCfa, à raison de 400 000 FCfa par candidat, dans le cadre d’un projet de voyage clandestin. Nos interlocuteurs de signaler que la descente effectuée au domicile des nommés Mbaye G. et Modou G., n’a pas permis de les retrouver sur place. Néanmoins, les recherches se poursuivent pour mettre la main sur eux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *