Tabagisme : Pr. Abdoul Aziz Kassé plaide pour une révision de la loi

Le professeur Abdou Aziz Kassé est d’avis qu’on doit réviser la loi sur la tabagisme, car de nouveaux produits ont fait leur entrée dans le marché. « On s’est rendu compte qu’il y a des milliers de substances que l’industrie arrive à mettre dans le liquide utilisé dans la cigarette électronique. Ces deux produits dits émergents, si encore ils arrivaient à faire arrêter le tabagisme, passent encore. Mais si malgré tout cela, avec tous les détournements d’objectif, en y mettant des drogues, si cela ne règle pas la dépendance à la nicotine, je crois que pour ces deux produits, la question ne se pose plus. Il faut les interdire au Sénégal », a-t-il alerté lors d’un atelier d’orientation des journalistes en santé à Dakar.

Le cancérologue prévient que si on ne régule pas le tabac chauffé avec l’industrie du tabac, « ce sont les Chinois, les Indiens, les Asiatiques jus- qu’au Moyen, Proche-Orient qui vont venir nous vendre du tabac brulé pour du tabac chauffé. L’industrie du tabac et le gouvernement du Sénégal ont intérêt à ce que le tabac chauffé soit régulé. Donc, il y a un besoin de retourner chez le parlementaire, pour leur expliquer tout cela pour qu’il prenne ses responsabilités mais aussi le gouvernement ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *