«Tentative d’assassinat de Sonko» : ça sent mauvais pour «l’homme au vinaigre»

Yarga Sy a été placé sous mandat de dépôt hier par le juge du deuxième cabinet dans le cadre de l’enquête sur la tentative d’assassinat présumée de Ousmane Sonko. Il est poursuivi pour tentative d’assassinat donc, homicide involontaire et jet d’un liquide pouvant nuire à l’intégrité physique d’une personne.
Libération, qui donne l’information dans son édition de ce samedi, rappelle que le mis en cause était déjà sous le coup d’un mandat de dépôt, dans une autre procédure, pour atteinte à la sûreté de l’État, notamment. Il a été extrait de sa cellule et une nouvelle fois inculpé et déféré au parquet.
Yarga Sy, 35 ans, agent à l’AIBD, est responsable de Pastef à Sakal. Le leader des Patriotes le présente comme un «frère» à qui il confierait sa vie. Le jour des faits incriminés, jeudi 16 mars, parti de Saly où il est domicilié, il était dans le cortège de Sonko pour le tribunal et son procès contre Mame Mbaye Niang.
À hauteur de Mermoz, au milieu des tiraillements entre Sonko et les forces de l’ordre, qui l’ont extrait de force de sa voiture pour le conduire elles-mêmes au tribunal, Yarga Sy remet une écharpe imbibé de vinaigre au leader des Patriotes. Face aux enquêteurs, il a juré que par ce geste, il cherchait à aider Sonko qui commençait à subir les effets des gaz lacrymogènes tirés dans la foule. Il a ainsi nié avoir versé un liquide à Sonko et, encore moins, cherché à lui ôter la vie

Vous aimerez aussi...