juin 30, 2022

Tué par balle lors des manifestations du 17juin dernier, le corps sans vie de Idrissa Bodian est toujours à l’hôpital régional de ziguinchor. Selon le communiqué du Procureur, le jeune manifestant âgé d’une trentaine d’années et chauffeur de taxi de son état a été mortellement atteint par une arme blanche. Une information qui a surprise ces proches. Sa famille récuse les résultats de l’autopsie ainsi donnés par l’autorité.
« Notre frère a été atteint par balle réelle et à bout portant… » a révélé sa sœur aînée(vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.